Quoi de bon sur Netflix ?

À l’approche des longues soirées d’hiver, quoi de mieux qu’une bonne série et un plaid ? Voici une sélection de 5 séries que je vous recommande, certaines plus chaudement que d’autres, mais pour lesquelles je n’ai pas forcément envie de m’appesantir, soit parce qu’il faut juste les regarder, soit parce que c’est inutile !

1. The good place (Saisons 1 à 3)

Quatre personnes, après leur mort, se retrouvent au « Bon endroit ». Ah, mais ça veut dire qu’il y en a un mauvais donc ?

img_7199Je pensais vraiment que je n’allais pas accrocher avec cette série, et pourtant, toutes les semaines, je suis bien contente de retrouver mon petit épisode de 20 minutes. Oui, je pense qu’en tant que grande nostalgique de Veronica Mars, Kristen Bell y est pour beaucoup, mais et alors ?! Oui, elle porte la série, oui, le rôle lui va comme un gant, et c’est un bonheur de la voir à l’écran, donc pourquoi s’en passer ?

Je recommande vivement cette série parce que c’est frais, drôle, énergique autant que loufoque, et ça permet de passer 20 minutes sans se prendre la tête. À voir ! La saison 3 est en cours de diffusion donc, pour ceux qui ne l’ont pas vue, vous avez de quoi passer vos belles soirées d’hiver !

2. Fargo (Saisons 1 à 3)

Fargo est une série d’anthologie donc je ne vais pas résumer les trois saisons, mais grosso modo : On assiste à l’enchainement des conséquences qu’un acte, pourtant mineur mais complexifié par l’être humain, peut entrainer.

img_7201Fargo et moi, ça a longtemps été « je t’aime, moi non plus ». J’avais commencé la 1ère saison, puis arrêté en route. J’ai repris un peu au hasard, puis j’ai re-arrêté au milieu du 1er épisode la saison 2 (va savoir pourquoi …) pour reprendre des mois plus tard et ne plus la lâcher.

Il y a plusieurs points positifs qui s’appliquent à chaque saison :

  • La distribution : Évidemment (j’ai envie de dire), c’est nickel ! Chaque saison m’a donné son lot de coups de cœur : Allison Tolman dans la 1ère saison, tous les acteurs de la saison 2 (Kristen Dunst, Ted Danson, …) et Michael Stuhlbarg dans la dernière saison.
  • La réalisation : Irréprochable ! Chaque saison se déroulant à une époque donnée, on se retrouve immergé dedans à tous les niveaux : la déco, le montage, la lumière, l’ambiance, …
  • La musique : La bande-originale est un plaisir pour les oreilles du début à la fin.

Chaque saison étant indépendante l’une de l’autre, je recommande les yeux fermés la saison 2, magistrale et brillante.

 3. Maniac

Difficile à résumer tellement la série est dense : Dans une société actuelle ou dystopique ou ancienne, il est possible d’endosser différentes fonctions pour financer sa vie, comme modèle pour une publicité ou encore sujet d’un essai clinique. C’est sur ce dernier cas que la série s’attarde, où les participants testent un traitement guérissant les troubles psychologiques.

img_7198Je ne serais pas capable de faire un article entier sur cette série parce qu’elle est tellement riche que chacun doit pouvoir se faire sa propre opinion de ce que ça dit à propos de « la folie ». Je vais quand même relever quelques points pour vous encourager à voir cette série :

  • La distribution : J’ai détesté La La Land, Emma Stone y compris, mais alors là, rien à voir. Elle est divine et magnétique dans Maniac. Justin Theroux est incroyable, comme d’habitude. Il faudrait tous les citer mais résumons par « ils sont tous parfaits ! » ;
  • L’esthétique : WAOUW ! D’un monde à l’autre, c’est bluffant. Tout est fait pour voyager avec les personnages.
  • Le format : C’est une mini-série de 10 épisodes. C’est un format ici adéquat et que j’apprécie parce que d’une part, ça ne demande pas forcément de suite, et d’autre part, on ne reste pas sur sa faim.
  • La créativité !

Oui, regardez Maniac !

4. Collatéral

Nous suivons l’enquête portant sur le meurtre d’un livreur de pizzas, chamboulée sans cesse par des personnes et des évènements a priori sans rapport, mais en réalité collatéraux.

img_7200Il s’agit d’une mini-série policière britannique de 4 épisodes d’environs 60 minutes, avec entre autres Carey Mulligan, abordant des sujets vastes et actuels tels que le terrorisme, le célibat imposé des prêtres, l’armée, la politique, l’immigration, … Vous trouvez que ça fait beaucoup ? Et bien non, ça se tient, parce que ce sont les réalités de notre époque, et qu’évidemment, un évènement n’est jamais isolé et à forcément des conséquences, même inattendues.

Je n’ai pas grand-chose à dire à part que je vous conseille assurément cette série parce que :

  • c’est vachement bien foutu (c’est un peu simpliste de juste dire ça mais c’est important après tout …) ;
  • c’est britannique et c’est souvent gage de qualité (c’est un cliché mais là c’est bien le cas) ;
  • et ça traite, à mon sens, aussi, de la place de la femme dans notre société à plusieurs niveaux et dans différentes fonctions, et le sujet est bien trop important pour le souligner !

 5. The Sinner (Saison 1)

Lors d’une après-midi ensoleillée, la jeune et douce Cora se rend à la plage avec sa famille. Au son d’une chanson, elle tue un homme sans raison. Le Lieutenant Ambrose va-t-il percer le mystère de ce meurtre ?

img_7202Il y a bien longtemps que je n’avais pas vu Jessica Biel à l’écran. Et pourquoi pas, car elle endosse le rôle de Cora avec beaucoup de finesse, jusqu’à en devenir troublante, tout comme l’histoire qui nous amène dans les tréfonds d’une mémoire trouée et torturée.

Ce n’est pas une série qui m’a scotchée, sans doute parce que l’histoire passe de sombre à presque glauque et que j’ai ressenti beaucoup de distance avec les personnages, mais néanmoins, elle a des qualités fondamentales qui font que j’ai eu envie de continuer le visionnage :

  • La distribution ne laisse pas à désirer ;
  • La réalisation et le montage en puzzle demandent une implication intéressante au spectateur ;
  • L’histoire est construite intelligemment car elle donne bien envie de connaitre son dénouement.

Je visionnerai à coup sûr la saison 2 dans laquelle, j’espère, il y aura des réponses quant au personnage du Lieutenant Ambrose au vu d’un de ses derniers dialogues au sujet de l’enfance et de la culpabilité qui peut en être ressentie, car personnellement, sans spoiler, je n’associe pas la clé de l’histoire de Cora à son enfance, bien qu’évidemment, tout soit intrinsèquement lié. Si vous avez vu cette série, n’hésitez pas à me dire ce que vous avez pensé de ces répliques en question.

J’espère que ce format d’article un peu différent de d’habitude vous plaira (n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !). Pour le moment, j’ai tout juste commencé Atypical. Et je suis à l’affut des nouveautés Netflix que vous pourriez me conseiller ! Sinon, n’oubliez pas de checker mon Top séries que je mets à jour au fur et à mesure de mes coups de cœur. Et comme d’hab’, pour être au courant des articles à suivre, venez suivre le blog sur Facebook en cliquant ICI !

Publicités

6 réflexions sur “Quoi de bon sur Netflix ?

    1. Coucou Line ! Tes collègues et toi avez de bons goûts 🙂 Comme toi, pas sûre que ça va perdurer pendant dix saisons cette histoire, mais pour le moment ça me va ! Disons, pour ne pas spoiler, que j’apprécie qu’ils aient changé « d’endroit ». À confirmer en fin de saison 😉
      Si tu as d’autres séries de ce style à me conseiller, fonce !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.