Dernier carton / O. Balu / L. Ziveri / P. Laffont / M. Msihid / Théâtre #43

Hello !!!!!

Contente de vous retrouver pour ce premier article « Théâtre » de l’année 2020 !!!!

C’est au Petit Gymnase (Paris 10e) que j’ai assisté à la pièce de théâtre « Le dernier carton », interprétée par Patrice Laffont et Michaël Msihid, écrite par Olivier Balu, et mise en scène par Laurent Ziveri.

 

Lorsqu’il quitte son appartement, Richard (Patrice Laffont) est confronté à la présence d’un déménageur (Michaël Msihid) quelque peu intrusif. Est-il juste un fan envahissant du présentateur télé ou a-t-il des intentions plus noires ?

 

Si je dois qualifier « Dernier carton », je dirais qu’il s’agit d’une comédie sur fond de thriller psychologique. Je ne peux pas trop développer le récit au risque de vous gâcher certains éléments-clés, car l’écriture d’Olivier Balu nous apporte son lot de rebondissements. En ce qui concerne sa plume, elle est également moderne et précise, rythmée et peu farouche. L’humour y est noir et toujours à propos.

Pour ce qui est de la mise en scène de Laurent Ziveri, elle se focalise sur l’essentiel avec un décor minimaliste qui fait totalement le job. Je pense aussi qu’elle part de l’essence des comédiens sans partir dans des inventions et grandes envolées qui n’auraient pas d’utilité, en replaçant l’humain au centre du récit. Le rythme s’emporte en douceur, permettant aux spectateurs de construire bout à bout l’histoire qui se déroule sous ses yeux.

Enfin, j’ai été totalement conquise par le duo de comédiens présents sur scène.

Dernier carton affichePatrice Laffont, qu’on ne présente plus, est d’un naturel déconcertant, pratiquant un pince-sans-rire des plus exquis. Michaël Msihid incarne un déménageur intriguant, capable de déstabiliser son audience par l’authenticité de ses différents récits. Ensemble, ils apportent un équilibre rudement bien dosé à ce spectacle.

Les deux personnages se retrouvent dans un rapport de force qui ne cesse de passer d’une main à l’autre, interrogeant des thèmes tel que l’inachèvement, l’espoir et la volonté.

De tout cela ressort une bien belle complicité entre ces deux comédiens, ainsi qu’une réelle envie de partage dans cette salle de théâtre. Je leur souhaite de faire un carton (elle était facile 😉 mais sincère) avec cette comédie, « Dernier carton », où l’on rit et s’interroge pendant 1h15.

Je vous encourage à retrouver cette équipe du lundi au mercredi à 20h au Théâtre du Gymnase Marie-Bell (38, Boulevard de Bonne Nouvelle – 75010 Paris). Voici les liens utiles :

Je vous remercie de m’avoir lue, et si vous aimez ce genre d’articles, n’hésitez pas à me donner quelques encouragements sur les réseaux en me rejoignant :

Un commentaire sur « Dernier carton / O. Balu / L. Ziveri / P. Laffont / M. Msihid / Théâtre #43 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.