Harlem Globetrotters / Tournée 2020 / « Pushing The Limits »

Mercredi dernier, j’étais conviée à ma première conférence de presse, celle des « Harlem Globetrotters » annonçant leur tournée française ! Je me demandais bien comment j’allais pouvoir vous en parler, d’autant plus que je croyais être complètement hors de ma zone de confort. Et finalement, une fois sortie de là, c’était assez limpide. Il n’y avait qu’à décrire les émotions qui s’étaient succédé sur cette matinée. Allons-y !

La préparation

Une heure avant, j’étais un peu émue, très contente, super excitée, et un brin stressée … tout ça à la fois ! Je ne savais pas bien comment se déroulait une conférence de presse, donc, j’avais pris soin de libérer de la place sur mon Gsm et de me munir d’un petit calepin et d’un bic. En route, il n’y avait plus qu’à se laisser surprendre !

L’arrivée

Me voici dans les locaux de Gérard Drouot Productions qui, comme son nom l’indique, produit le spectacle des « Harlem Globetrotters » depuis une dizaine d’années en France. J’arrive un peu en avance, l’occasion de prendre un petit café, et de saluer mon hôte Xavier, que je remercie chaudement au passage pour sa curiosité à l’égard de mon blog !

Journalistes et blogueurs commencent à prendre place, et je repère cette petite chaise libre dans la rangée du milieu sur le côté droit. Parfait ! Je salue mon voisin, Wilhem, que vous pouvez retrouver sur son Instagram « hidden.sport ». Il a l’air plutôt calé en basket, et m’explique les origines des « Harlem Globetrotters » :

L’équipe voit le jour en 1926 sous le nom de « Savoy Big Five ». Un an plus tard, Abe Saperstein l’acquiert, et la rebaptise « Harlem Globetrotters ».

Ségrégation raciale oblige, les afro-américains ne peuvent prétendre intégrer les ligues professionnelles malgré une maitrise du basket-ball indéniable. Notons que ce n’est qu’en 1947 qu’un changement s’opère avec le recrutement de Jackie Robinson en ligue majeure de basket.

Les Globies se démarqueront rapidement en donnant une autre dimension à leur sport, celle du divertissement, grâce à leurs chorégraphies entre autres, qui vont de pair avec leur dextérité athlétique.

À partir des années ’50, ils parcourent le monde entier avec leur spectacle.

Les « Harlems Globetrotters », c’est donc plus de 90 ans d’histoire dont je ne vous livre qu’une infime partie.

 

La conférence de presse

HG Hammer Harrison TrickNotre discussion est alors interrompue par l’arrivée de George Eddy, la voix de la NBA, et de deux joueurs des Harlems dont voici les noms de scène, Zeus et Animal. Très vite, le trio se prête au jeu des questions-réponses avec une aisance presque surprenante, et de part et d’autre de la salle d’ailleurs ! Voici les quelques éléments que j’en ai retenu :

Les Harlem Globetrotters prônent des valeurs humaines capitales telles que

– La bonne volonté (ils sont d’ailleurs considérés comme les ambassadeurs de la Goodwill par les Américains) ;

– La détermination de fédérer, loin de toutes considérations politiques, petits et grands, sans distinction aucune, sociale ou culturelle. Ils soulignent d’ailleurs la rareté des spectacles familiaux comme le leur où toutes les générations peuvent se rendre et y trouver son compte de divertissement. Ils ajoutent que c’est aussi pour cela qu’ils ne se limitent pas à la Capitale, et accordent de l’importance au fait de sillonner le pays.

– L’importance de la transmission de ces valeurs, notamment aux enfants.

Entre sportif et showman, faut-il faire un choix ? Pas du tout ! Il s’agit de trouver un équilibre entre les deux. N’oublions pas qu’il s’agit d’athlètes de haut niveau, auxquels il arrive de faire des allers-retours entre NBA et Globies au fil de leur carrière, tout en gardant en tête ce qu’ils appellent le Great entertainment (// le bon divertissement approximativement).

Ensuite, nous avons parlé en termes sportifs plus pointus sur lesquels je ne vais pas m’étendre. Mais en gros, leur nouveau spectacle tourne autour du thème « Repousser les limites ». Pour preuve, ils sont en constante recherche de nouveautés à intégrer dans leur spectacle. Des records du monde sont défiés par les joueurs, et j’en passe !

 

Clôture de la conférence

HG Phoenix DH 8-244258Vient alors la fin de cette discussion et l’occasion de rencontrer les joueurs et George Eddy, rencontre à laquelle je ne m’attendais pas !

On a même droit à une petite démonstration de leur virtuosité avec le ballon !

J’étais déjà conquise par leur attitude si positive, et voilà qu’ils se rendent disponibles avec tant de sympathie pour des questions plus personnelles ou des photos !

 

L’après conférence

Je suis ressortie de cette expérience le sourire aux lèvres, heureuse. C’est exactement ce que j’en retiens : une rencontre avec des personnes inspirantes qui m’ont rempli l’esprit de bonnes ondes.

Certes, je n’ai pas encore assisté à leur spectacle … mais quelque chose me dit, peu importe votre intérêt pour le basket et quel que soit votre âge, qu’on ne peut qu’y passer un moment inoubliable !

Les fêtes approchant, je suis sûre que pour un fan de sport et/ou de divertissement, se rendre à l’un de leur spectacle serait un cadeau original fort apprécié ! J’ai d’ailleurs trouvé que niveau tarif, les premiers prix tournant autour de la vingtaine d’euros, ça restait accessible pour une occasion spéciale ! À penser … Selon les endroits, il y a évidemment différentes catégories de prix, et aussi la possibilité d’ajouter un Magic Pass pour rencontrer les joueurs avant le match, histoire de marquer le coup !

 

Bon, trêve de blabla, voici les informations pratiques :

HG Visuel tournéeQuoi ? La nouvelle tournée, « Pushing The Limits » des Harlems Globetrotters

Qui ? Entre autres Big Easy Lofton, Hi-Lite Bruton, Hammer Harrison, Thunder Law, Bull Bullard et Cheese Chisholm, ainsi que les vedettes féminines TNT Lister et Torch George.

Où ? Antibes, Aix en Provence, Nîmes, Narbonne, Toulouse, Nantes, Châteaubernard, Le Mans, Brest, Cesson Sevigne, Le Havre, Saint-Quentin, Graveline, Charleville Mezieres, Nancy, Paris

Quand ? Du 18 mars 2020 au 4 avril 2020

Comment réserver ? https://www.gdp.fr/artistes/harlem-globetrotters/

Pour aller les suivre : https://www.facebook.com/HarlemGlobetrotters

J’espère que cet article un peu différent vous aura plu ! J’essaye de vous mettre rapidement quelques extraits de cette matinée sur mon Instagram (https://www.instagram.com/meloditdubonheur/) où je serais ravie d’échanger avec vous sur le sujet !

À bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.