De ma fureur / Collectif Carson & Frida / A. Barrin / M. Chircen / J. Constantin / E. Soulard / Allez au théâtre #25

« De ma fureur » est une création collective d’Aurélie Barrin, Manon Chircen, Joséphine Constantin et Eugénie Soulard, également interprètes, proposée par le Collectif Carson & Frida, qui se joue en ce moment au Théâtre de l’Opprimé (Paris 12e) dans le cadre du Festival « Pleins feux sur la jeune création ».

 

Qui dit « femme » dit par conséquent « utérus ». Et ensuite ?

 

Il y a des moments auxquels vous restez suspendus, c’est ce qui m’est arrivé ce mercredi après-midi lors de la Première de cette création, « De ma Fureur ».

Le sujet est vaste, celui de l’étrange drame d’être une femme, comme le dit Michel. Ici, on s’attarde sur le corps féminin et ce qu’il contient, physiologiquement, et surtout, sensoriellement. On interroge le fait d’être une femme capable d’enfanter à notre époque, dans son rapport à soi-même et aux autres. Je vous le demande, quelle trentenaire n’a pas eu les fameuses questions : « Alors, c’est pour quand ? », ou bien encore, « Tu t’y mets ? » en touchant délicatement (ou pas), ton ventre ?

Évidemment, les comédiennes sont plus subtiles que ces deux pauvres questions, tout en évitant la masturbation intellectuelle. Le texte est concis, il y a peu de mots, car ils sont choisis et nécessaires. Il n’y a pas de long discours sur ce qu’il y aurait à penser sur ce thème, et heureusement, car ce serait bien dommage de priver le spectateur des pensées qui s’ouvrent à lui après le spectacle, tellement j’ai ressenti une réflexion mûrie et nourrie en amont de cette pièce.

La mise en scène est créative, originale et précise. Mais ce qui a surtout retenu mon attention, c’est que si l’on traite d’un sujet qui pourrait heurter ou encore effrayer certain.e.s, ce quatuor tisse un cocon de bienveillance avec leur public. Elles ne sont pas là pour juger mais pour témoigner d’une fureur dont tous – médias, amis, et inconnus confondus – parlent beaucoup trop fréquemment, et souvent bien trop maladroitement.

Je pourrais parler longuement de l’interprétation des comédiennes au vu des éloges que je voudrais en faire, sur leur jeu, leur investissement physique, leurs nuances, leur palette, … Mais je ne m’attarderai que sur un point : ces comédiennes tendent un fil entre elles et leurs spectateurs, si fragile qu’il pourrait se rompre à tout moment, mais qui au final ne cède jamais, par un équilibre qui se crée dans l’échange entre parole et réception. Le spectateur ne lâche jamais les comédiennes, qui le tiennent du début à la fin par ce lien métaphorique, pour au final dégager tant de puissance.

J’ai assisté à l’accouchement d’une création théâtrale qui, malgré la douleur qu’il engendre, se prolonge dans mon esprit de spectatrice et de femme trentenaire en 2019 de façon optimiste et constructive.

En résumé, ne ratez pas « De ma fureur » !

De ma fureurEt pour cela, voici les informations pratiques :

Quoi ? « De ma Fureur » du Collectif Carson & Frida (spectacle à partir de 15 ans)

Qui ? Aurélie Barrin, Manon Chircen, Joséphine Constantin et Eugénie Soulard

Où ? Au Théâtre de l’Opprimé (78, Rue du Charolais – 75012 Paris)

Quand ? Jeudi 12/09 et vendredi 13/09 20h30, samedi 14/09 à 18h et 20h30, dimanche 15/09 à 17h

Comment réserver ? https://theatredelopprime.mapado.com/event/ile-de-france/de-ma-fureur

Pour aller plus loin ? https://www.instagram.com/carsonandfrida/?hl=fr

J’espère que je vous ai donné le désir d’aller voir cette création collective ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à me rejoindre sur mes réseaux sociaux, et parlons-en, par exemple, via ce lien : https://www.facebook.com/Meloditdubonheur/.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.